Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
Numéros à appeler en cas de situation d’urgence :
15 → S.A.M.U. : besoin médical urgent, malaise, coma, hémorragie, douleur thoracique, difficultés ou arrêt respiratoires, brûlure, intoxication, ...
17 → Police secours : violences, agression, vol à l’arraché, cambriolage, ...
18 → Sapeurs-pompiers : incendie, fuite de gaz, risque d’effondrement, ensevelissement, électrocution, accident de la route, ...
112 → N° d'appel d'urgence européen : toute urgence nécessitant une ambulance, les services d’incendie ou la police dans un pays de la CEE.
114 → N° d'urgence national pour les personnes sourdes et malentendantesuniquement par SMS ou FAX pour toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d’une situation d’urgence.

Pour faciliter et accélérer le traitement de votre appel, pensez à préciser ces 3 points : qui je suis ? (Vous êtes victime ou témoin, et donner un numéro de téléphone sur lequel vous restez joignable), où je suis ? (adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir), pourquoi j’appelle ? (les motifs de votre appel


Le Fil

 illustration_fil_des_evenements  

Cette rubrique intitulée le "Fil" vous fait découvrir l'ensemble des
événements organisés par l'équipe municipale. Vous trouverez ci
dessous notre dernière actualité.

Pour les évènements antérieurs, veuillez en premier lieu
cliquer en bas de page sur l'année de référence recherchée.

 
   

Mars 2021 : La propreté malgré tout
Extrait article DNA
« Il y a un an notre opération de nettoyage du ban s’était déroulée le samedi avant le confinement », rappelle François Schnell, premier adjoint au maire d’Ernolsheim, en charge de l’opération. « Cette année, il s’agissait de respecter les contraintes sanitaires imposées par la loi en évitant notamment des regroupements de plus de six personnes », complète-t-il.
Ces consignes ont été suivies à la lettre grâce à une organisation rigoureuse puisqu’en arrivant sur la place de la mairie, les bénévoles ont été répartis en petits groupes de deux à quatre personnes.
Malgré cette période particulière, ils étaient une trentaine à s’être portés volontaires pour passer en revue le ban et collecter les déchets et dépôts sauvages.
François Schnell avait préparé les trajets et affecté deux ou trois ramasseurs par parcours. Il les a équipés de gants, pinces et sacs-poubelles. Et, après le mot d’accueil du maire Alfred Ingweiler, les équipes se sont dispersées pour gagner rapidement leurs secteurs.
Au bout de deux heures de ramassage, tout le monde était de retour, visiblement satisfait du devoir accompli. « Il y en avait moins que d’habitude » souligne Michèle. « C’était surtout remarquable le long de la RD 219, la déviation d’Ernolsheim aurait-elle joué ? », s’interroge-t-elle.
Une matinée fort utile avec cependant un petit regret : la collation habituelle offerte par la municipalité n’a pas pu se faire. Mais chacun avait bien compris que ce n’était pas le plus important.
Le plus important ce samedi matin à Ernolsheim n’était pas la propreté des plats, mais bel et bien celle du ban communal.210330 Nettoyage ban communalAu total, une trentaine de volontaires se sont mobilisés pour nettoyer le ban communal. Photo DNA

 
 Logo_fil_annee_2021  
   
Logo_fil_annee_2020  
   
Logo_fil_annee_2019  
   
Logo_fil_annee_2018  
   
Logo_fil_annee_2017  
   
Logo_fil_annee_2016  
   
Logo_fil_annee_2015  


|Haut de page|